Le Centre de Physique Théorique (CPHT) réunit des chercheurs dont les activités couvrent un large spectre de la Physique, tant dans ses aspects fondamentaux qu'appliqués.
Le CPHT est une unité mixte de recherche (UMR 7644) du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et de l’Ecole polytechnique. Au niveau du CNRS, il est rattaché à l’Institut de physique. Il est dirigé par Jean-René Chazottes, directeur de Recherche au CNRS.
Le CPHT est implanté sur le site de l’Ecole Polytechnique à Palaiseau, dans le bâtiment 6 et dans l'aile 0 du bâtiment 5. Le secrétariat se situe dans le Bâtiment 6, bureaux 06.1046 et 06.1045. 
 

Adresse postale : 
CPHT 
Ecole Polytechnique 
91128 Palaiseau cedex 
France

Tél. Secrétariat : 01 69 33 42 01

Pour écrire un email à un membre du laboratoire : prenom.nom@polytechnique.edu

 

 

Chercheur CNRS au Centre de physique théorique, Razvan Gurau va pouvoir étendre ses travaux de recherche sur les tenseurs aléatoires et la théorie des champs grâce à une bourse ERC Consolidator. Ce domaine de la physique théorique pourrait permettre de résoudre des équations auxquelles se heurtent aujourd’hui les scientifiques.

 

 

En savoir plus ici

Français

 

 

La série de conférences internationales "Light Cone" joue depuis 1991 un rôle important dans le progrès de la recherche vers une description rigoureuse des hadrons et des noyaux basée sur des méthodes de quantification sur le cône de lumière.

L'édition de cette année (LC2019) réunira du 16 au 20 septembre sur le campus de l'Ecole polytechnique plus d'une centaine d'experts internationaux, principalement des théoriciens en physique des hautes énergies. Elle mettra à l'honneur divers aspects de la chromodynamique quantique allant de la physique hadronique (structure des protons, neutrons, ...) aux ions lourds, des domaines où se distinguent l'Ecole polytechnique et plus généralement la recherche française en physique des particules. Cette édition est organisée par Cédric Lorcé, Professeur Assistant au département de physique et membre du Centre de Physique Théorique.

Indéfini

 

Chargée de recherche du CNRS au Centre de physique théorique de l’École polytechnique, Andrea Puhm a été distinguée par une bourse ERC Starting Grant qui va lui permettre de lancer un groupe de recherche sur la thématique «Codage d'information en gravité quantique et le paradoxe d'information des trous noirs».

 

 

En savoir plus ici

Français

 

PhD Thesis of Ariane Soret, CPHT Ecole Polytechnique and Technion Haifa Forces induced by coherent effects
Amphithéâtre Becquerel, Ecole Polytechnique, Friday September 13th 2019 at 10h00 PhD Advisers: Eric Akkermans (Technion, Israel) and Karyn Le Hur (CPHT Ecole Polytechnique)

Followed by a PhD buffet Lunch, at 13h00

Associated Workshop with the Jury Members,
Centre de Physique Theorique CPHT, Ecole Polytechnique, at 14h00, 13th of September 2019
Salle Louis Michel

Olivier Arcizet, Neel Grenoble 14h00 – 14h30
Optomechanics with nanowires

David Dean, Bordeaux 14h30 – 15h00
Out of equilibrium Casimir effect

Giovanni Jona-Lasinio, Roma 15h00 – 15h30
Quasi-static transformations of diffusive systems

Coffee, Discussions

Sylvain Gigan, LKB ENS 15h45 – 16h15
Observation of mean path length invariance in light-scattering media

Gilles Montambaux, LPS Orsay 16h15 – 16h45
Artificial graphenes : Dirac matter beyond condensed matter

Juan Jose Saenz, San Sebastian 16h45 – 17h15
Light induced inverse-square law interactions between nanoparticles: “Mock gravity” at the nanoscale

Indéfini

 

 

 

Le projet européen STRONG-2020 vient de recevoir une dotation de 10 millions d’euros pour les 5 prochaines années.
L’équipe QCD du CPHT participe à ce programme ambitieux visant à résoudre des questions cruciales de ce domaine de physique à la frontière de la physique des particules et de la physique nucléaire. Cela concerne la compréhension de la structure tridimensionnelle du proton, la spectroscopie des hadrons et de leurs états exotiques, et les propriétés du plasma dense et chaud de quarks et de gluons. Ce programme tend à unifier et renforcer les recherches expérimentales et théoriques en physique des interactions nucléaires fortes, domaine extrêmement actif qui rassemble une communauté de quelques 2500 chercheurs en Europe. 

Plus d'information ici

 

Français

Pages