Matière condensée

Groupe de Silke Biermann : Structure électronique

Groupe d'Antoine Georges

Groupe de Karyn Le Hur : Systèmes Quantiques Complexes et Information Quantique

Groupe de Laurent Sanchez-Palencia

 

Coordinateur : Silke Biermann

  • Membres permanents : 

Michel Ferrero 
Antoine Georges
Karyn Le Hur 
Leonid Poyurovskiy

Alaska Subedi
Laurent Sanchez-Palencia

  • Doctorants :

Cécile Crosnier de Bellaistre
Julien Despres
Alice Moutenet
Kirill Plekhanov
Ariane Soret
Jakob Steinbauer
Marcello Turtulici
Fan Yang
Hepeng Yao

Steffen Backes
Sumanta Bhandary
Anna Galler
Tal Goren
Minjae Kim
Benjamin Lenz
Giacomo Mazza
Swarup Panda
Michael Pasek
Thomas schäfer
Wei Wu

 

Activités de recherche :

Matière condensée, Systèmes corrélés, Atomes froids

Les activités du CPHT en physique de la matière condensée ont pour objet principal la physique des systèmes quantiques fortement corrélés et se structurent selon trois directions complémentaires : i) le développement de méthodes analytiques et numériques pour l’étude de ces systèmes ; ii) la structure électronique de matériaux comme les oxydes de métaux de transition et les composés de terres rares, en liaison avec leurs propriétés électroniques remarquables ; iii) la physique des atomes ultra-froids dans les réseaux optiques. En 2010, des résultats marquant ont été obtenus sur les supraconducteurs à haute température critique, les propriétés électroniques et optiques d’oxydes et le refroidissement d’atomes fermioniques en présence d’un réseau optique.

Fig 1 : Simulations d’images représentant la surface de Fermi et la fonction spectrale de fermions froids dans un réseau optique, dans le cadre de l’expérience proposée utilisant la diffusion Raman stimulée.

L’étude des effets physiques des interactions entre électrons dans les solides est poursuivie selon deux directions principales. D’une part l’étude de systèmes corrélés — soit en utilisant des modèles, soit par des calculs à partir des premiers principes —, et d’autre part le développement de nouvelles méthodes théoriques (extensions de la théorie de “champ moyen dynamique“, développement de méthodes d’approximation et de nouveaux algorithmes). Nous avons notamment pu obtenir pour la première fois une description quantitative de la structure électronique du BaVS3, un matériau qui se distingue par un diagramme de phase particulièrement riche, avec des phases métalliques et isolantes.

BaVS3: Surface de Fermi

Français